actualités

Extrait La Semaine des Pyrénées : Pyrénées Conservation se bat pour les espèces menacées

Depuis 2012, le fonds de dotation Pyrénées Conservation soutient financièrement des projets de conservation d'epèces sur la chaîne pyrénéenne mais aussi dans différents endroits du globe.

Retour sur les propos tenus par Serge Mounard dans une interwiew accordée par La Semaine des Pyrénées le jeudi 2 Mai 2019.

 

"Aujourd'hui, les parcs zoologiques du monde travaillent à conserver une part essentielle du patrimoine vivant de la planète. Ils sont indispensables pour sensibiliser, voir même éduquer, les millions de visiteurs qui franchissent leur porte. Les programmes d'élevage permettent de conserver une diversité génétique et des espèces qui disparaissent de jour en jour. Sur le terrain, ils se doivent d'apporter un soutien financier ou de savoir-faire à des projets de sauvegarde.

Nous avons donc opté dans ce but, pour un fonds de dotation car c'est une formule relativement simple qui profite d'un dispositif fiscal favorable dans le cadre du mécénat, les entreprises peuvent ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 60% du montant des versements ; pour les particuliers une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% du montant des sommes versées est accordée, dans la limite de 20% du revenu imposable. Le but est d'appuyer financièrement certains projets pour la sauvegarde ou la réintroduction d'espèces menacées.

Pour notre pays, l'exemple le plus probant est la réussite de l'élevage et de la réintroduction du gypaète barbu.

Ce fonds de dotation nous permet de recevoir des dons en plus de ce que le parc finance pour soutenir des projets liés à la conservation des espèces menacées. Comme son nom l'indique, nous avons plutôt vocation à soutenir des projets pyrénéens que ce soit sur le versant Français où Espagnol. Les animaux n'ont pas de frontières, nous avons soutenu la réintroduction du Bouquetin sur notre vallée et cette année, nous allons financer un enclos dans le Val d'Aran  pouvant accueillir un ours blessé ou un ourson abandonné. Nous avons acquis un savoir-faire certain avec nos amis Aranais en sauvant Auberta, une petite oursonne délaissée par sa mère, élevée en dehors de tout contact humain pour ne pas l'imprégner et pouvoir ainsi la rendre à la vie sauvage.

Avec l'explosion de la population d'ours dans les Pyrénées, il est évident que cet enclos devient indispensable, un ourson est mort l'an passé, faute de lieu pour le secourir !

Nous soutenons aussi un projet de réintroduction du Bouquetin Ibérique avec notre Parc Espagnol, Aran Park, ex situ avec l'élevage des bouquetins dans un enclos du parc et in situ avec la réintroduction des jeunes nés au parc dans les montagnes Aranaises, face au village de Bossost.

Un autre enclos d'élevage va être construit chez un privé dans le Pallars catalan pour élever et réintroduire des bouquetins, mais aussi un enclos à vautours moines pour élever à partir d'oiseaux blessés et non volants et fixer ainsi une population du vautour noir dans le haut Pallars.

Nous soutenons aussi ex et in situ les quatre grands vautours Européens (gypaète barbu, percnoptère d'Egypte, vautour moine, vautour fauve) avec des volières d'élevage sur le parc mais aussi un appui financier à Vulture Conservation Foundation qui a pour vocation la sauvegarde et la réintroduction des vautours en Europe.

Un autre projet financé par le parc en collaboration avec LPO Pyrénées Vivantes consiste à capturer des milans royaux sur la chaîne des Pyrénées pour les équiper d'une balise permettant d'étudier les populations nicheuses et hivernantes. Nous soutenons également leur programme « Vigilance poison » et allons participer à une journée de sensibilisation sur le parc le dimanche à l’occasion de la fête de la nature.

Enfin, en partenariat avec une association Pyrénéenne, les Fous du bois, nous allons organiser plusieurs journées d’animations sur le Parc afin de sensibiliser le public à la préservation de notre biodiversité. Des ateliers de construction d’hôtels à insectes seront notamment proposés. Nous étudions la possibilité de les soutenir financièrement dans leurs projets de préservation de nos forêts, de plantation d’arbres. Nous réfléchissons également à la mise en œuvre d’un projet de réserve de la biodiversité où la nature serait laissée à l’état brut, pour favoriser ainsi le retour de la faune et de la flore qui la peuplent.

 

Ceci pour les espèces endémiques de notre territoire, mais le parc présente aujourd'hui beaucoup d'espèces du monde entier et nous finançons aussi des projets de sauvegarde d'espèces phares comme le panda roux, le titi des Andes, le binturong ou les lémuriens de Madagascar qui sont de formidables ambassadeurs de la faune sauvage de par leur côté craquant et qui nous aident à faire prendre conscience aux visiteurs de l'urgence d'agir au chevet de la planète.

 

Vous aussi, vous pouvez nous aider dans notre combat pour la préservation de notre environnement. Depuis 2018, il est possible de parrainer un animal du Parc (Indu l’ours brun, Kika la marmotte, Hera la femelle gypaète barbu, Liao la femelle panda roux et Rambo le saïmiri). Le but étant de faire participer activement les personnes dans la lutte pour la préservation de notre patrimoine naturel. Ce don versé à notre fonds de dotation sera directement injecté dans nos différents projets nature. Vous recevrez également des informations régulières sur l’animal parrainé, vous pouvez aussi offrir un parrainage comme cadeau.

Pour les entreprises, le Parc propose un programme de mécénat particulièrement attractif. En effet, en plus de la remise fiscale de 60% dont elle bénéficiera, nous vous lui offrirons en contrepartie une visibilité sur notre site Internet et les réseaux sociaux ainsi que des « cadeaux » à partager avec leurs collaborateurs et clients : entrées au parc, nuitée dans l’un de nos écolodges (selon montant versé)… C’est également un outil puissant de valorisation de l’activité de l’entreprise."

 

Nous vous invitons à consulter notre site Internet afin d’en savoir plus sur notre formules de parrainage et de mécénat d’entreprise :

https://www.parc-animalier-pyrenees.com/gp/pyreneesconservation/175

nous suivre

je m’inscris pour recevoir la lettre d’information
du parc animalier des pyrénées:

EAZA AFdPZ ATVG Argeles